1ère étape (rose)

 

LA VIERGE ET L’ANGE SOUS LE REGARD DE SAINT PIERRE

(le début de la visite)

 

Notre Dame  du                   Chêne                   

 

Cette étape permet d’admirer (1) une statue de Notre-Dame-du-Chêne de 1881. Elle a été créée après l’extinction de l’épidémie de choléra sévissant à Viroflay jusqu’en 1859. Cette statue fut exécutée en pierre par le sculpteur Froc-Robert qui s’inspira d’un modèle se trouvant dans la cathédrale de Chartres, Vierge du XIIIème siècle tenant dans ses bras l’Enfant Jésus caressant un petit oiseau et regardant sa mère. Il fut décidé de la placer dans le chêne dit de la Vierge, à quelques centaines de mètre de l’église, en allant vers Chaville.

                    Mais, la statue ayant été profanée un mois après son installation, le curé de Viroflay, Moilon, demanda au sculpteur  de la retravailler. Elle trouva ensuite refuge à l’église pour y rester « à perpétuité ».

                    Une nouvelle statue de la Vierge, en fonte, fut placée contre le chêne, proche.

  Le Chêne de la Vierge, à quelques centaines de mètres de l’église, en direction de Chaville – Vélizy.

        Elle mesure un mètre de haut et a été offerte par M. Durenne, membre d’une famille de fondeurs de Courbevoie, habitant de Viroflay.

       On voit aussi en (2) les fonts baptismaux (figurant en page 46 du livre: « EGLISE DE SAINT-EUSTACHE »). En pierre, ils datent de la  fin XIXème siècle. Le vitrail (4) au mur  surplombant ces fonts baptismaux représente SAINT PIERRE et date de la fin du XIXème siècle. A droite, on trouve accroché sur le mur de l’église un tableau (5), une toile de Jean Raoux (1677 – 1734)  montrant une dame vêtue en vestale.Cette peinture a été prêtée par la mairie de Viroflay.

 

Aller à la SECONDE ETAPE (BLEUE)